Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2022 6 11 /06 /juin /2022 16:13

En 1923 exactement..

 

Les enfants d'Ogeu jouaient à la cauderole.. Au basket en fait..Point de panier , de salle ou de terrain dédié ni même de ballon mais avec des cailloux... A l'origine ce jeu était pratiqué par les  jeunes pâtres basques gardant les brebis.

Comment le sais-je ?

Marlène alias Charlotte a retrouvé au fond du grenier des cahiers scolaires  de joseph et Baptiste Condou, les frères Condou anciens propriétaires de notre corps de ferme.

1923. Joseph Condou avait 12 ans.

Ces cahiers sont de vrais témoins et gardiens du temps passé. Celui que j'ai entre les mains a d'ailleurs été apprécié par les rats qui ont voulu en dévorer le contenu....

Le contenu de ces cahiers scolaires est terriblement marqué par l'épouvantable boucherie de la guerre de 14.18 , celle qui devait être "la der des der", fraiche et joyeuse, avec des lignes écrites à la plume Sergent Major permettant les pleins et les déliés :

 

Avec en grands caractères sur certaines pages:

 

HONORONS NOS GLORIEUX MORTS

 

ou bien plus loin encore:

 

MOURIR POUR LA PATRIE EST LE SORT LE PLUS BEAU LE PLUS DIGNE.

 

Pour en revenir à la cauderole  et au  lieu facilement reconnaissable où cela se passait voici le contenu d'une rédaction: 

 

il est fait mention de sandalieres, les mêmes sans doute que celles qui habitaient près du pont piétonnier rue du Gué.

 

Cent années, c'était hier...Et cela peut être demain.

 

Comme vient de dire Macron Jupiter: "nous sommes en guerre"

 

 

« Dites-vous bien que quand un mauvais coup se mijote il y a toujours une République à sauver » (Michel Audiard)

 

 

C'était il y a quasiment 100 ans..
C'était il y a quasiment 100 ans..
Partager cet article
Repost0

commentaires