Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2020 3 11 /11 /novembre /2020 10:18

Nous sommes gouvernés par des incapables commandant des Bachibouzouks..

 

 

Monsieur Le Préfet s'en va  masqué sur les routes dans sa calèche constater de visu que les directives qu'il a reçu  de la Capitale sont bien appliquées.

 

Confinez!, confinez!, confinez!  restez chez vous! Le virus est là ,flottant dans l'air, partout... verbalisez! contrôlez donc ces "laisser passer"!

 

Malou à son corps défendant est entrée dans  le Panthéon des verbalisés avec l'arrivée en grandes pompes de la maman d'Arno Klarsfeld qui s'est pris  à 81 ans une prune en sortant de sa pharmacie car elle n'avait pas son bout de papier..

 

Confinez! confinez !

 

Alors que l'on apprend par la bande, toujours par la bande ,que 85% des malades du covid sont déficients en vitamine D. Cette fameuse vitamine que l'on ne peut fixer que si on s'expose  au soleil!

 

 

Confinez! Confinez!

 

Et les autorités  d'interdire le bord des plages, les promenades en montagne et tous lieux où justement sans promiscuité on peut s'exposer à la lumière et renforcer nos défenses immunitaires

 

Mais pourquoi donc vouloir aller contre nature pour lutter contre cette épidémie?

 

Mais pourquoi donc tout est fait à l'envers! enfermez les gens bien portants au lieu d'isoler seulement les malades comme cela se faisait depuis le moyen-âge (Lazarets) et plus proche de nous ( préventoriums et sanatoriums )

 

Pourquoi ne pas inciter les gens à l'entrée de l'hiver à faire une cure de vitamine D alors que cela se faisait au sortir de la guerre avec cette fameuse huile de foie de morue de notre enfance que l'on devait ingurgiter de bon matin avec des hauts-le-coeur...  Pas assez rentable?

 

Faut il avoir de vilaines pensées comme celle qu'il faut beaucoup de malades pour vendre beaucoup de médicaments ?

 

Amis Ogeulois en ce 11 Novembre sortez! sortez! exposez vous aux rayons du soleil ! et en cas de contrôle de nos Gents d'armes, inscrivez sur votre papier comme motif : Luminothérapie". C'est gratuit , pas remboursé par la sécurité sociale mais c'est pourtant "Vitale"!

 

En ce jour du 11 Novembre Les Poilus sont morts pour gagner vos libertés.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2020 5 06 /11 /novembre /2020 08:39

Voila la novlangue type d'un (haut) fonctionnaire pour parler de relations humaines. Un fonctionnaire directeur général de l'ARS, Agence Régionale de Santé, qui constituée de hauts fonctionnaires ressemble à l'armée mexicaine où il y avait plus de généraux que de soldats.

 

 

"Interactions sociales" quand vous êtes avec vos amis, "interaction sociale' quand vous voyez vos enfants, "interaction sociale quand mamie ou papi rencontre leurs petits enfants. Il faut donc les réduire massivement.Mais attention cela ne marche que dans ce sens...pas de blague! les relations interaction sociales doivent continuer pour aller travailler...ben oui la bonne blague...

Il faut donc les réduire massivement et pour le reste bien sûr avoir l'autorisation écrite d'aller et venir...

 

Il est  quand même étonnant ce pays ou on nous demande nos papiers pour circuler alors que  pénètre massivement des gens sans papiers..

 

Il est quand même étonnant ce pays ou pour chaque soin on nous demande notre carte vitale avec photo alors que circulent plusieurs millions de cartes vitales fantômes  pour un coût annuel  de plusieurs dizaines de milliards par an

 

Alors que je suis relancé actuellement par courrier pour savoir si j'existe statistiquement...je crois que oui et à la limite Marco pourra leur confirmer.

 

Drôle d'administration qui m'a demandé lors de mon départ à le retraite de certifier que je renonçais définitivement à avoir du bétail alors que généreusement elle me laissait le droit d'avoir une parcelle "de subsistance". Vous me direz que Michel, pour une raison que j'ignore encore , m'avait fait signer une attestation comme quoi je renonçais à avoir des terres communales alors que je suis  l'un des rares à les avoir rétrocédé à la Mairie dès ma cessation... et même d'avoir prévenu avant les éventuels intéressés. ( peut être pensait-il que je risquais de me réincarner ).Vous me direz qu'il m'avait aussi demandé de justifier les études supérieures d'un de mes fils pour toucher la bourse communale alors qu'il avait déjà fait les classes prépa-polytechniques et poursuivait ses études à l'Enseiiht, école d'ingénieurs informatique... 

 

l' orchestre du Titanic continue à jouer alors que l'iceberg approche. J'avais dit à  François Bayrou que la France, notre pays était foutu. Il s'était emporté hurlant que non. Peut être avait il déjà en vue la chaloupe "haut commissaire au plan"

 

."Cogito ergo sum" . 

 

Je pense donc j'existe.

 

Je me rassure comme je peux.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2020 2 03 /11 /novembre /2020 20:15
voila la réalité de ce grand merdier

Et ils réfléchissent à faire mettre les masques à des petits de 2 ans

 

et à l'autre bout de la chaine de  la vie ils veulent enfermer "les vieux""!!!!

 

Franchement vous croyez que l'on va rester pour le temps qui nous reste à vivre, Charlotte  à arroser les bégonias et moi en charentaises à rester dans le canapé à caresser le chat avec l'horloge du salon qui dit oui, qui dit non ?

 

 Non sérieusement ?           REVEILLONS NOUS!

voila la réalité de ce grand merdier
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 19:15
Allez tous vous faire....confiner!
Allez tous vous faire....confiner!

Pauvres gosses qui devront avoir le masque dès l'âge de 6 ans. C'est scandaleux.

 

Alors que c'est un âge capital pour apprendre les premières notions de lecture de récitation. Et que l'articulation et la prononciation sont essentielles à la compréhension. Déjà que nombre de ces gamins sont vissés sur les jeux informatiques voir pour certains le téléphone...

 

Je me rappelle une anecdote qui avait lieu sur la place de l'Eglise il y a bon nombre d'années. Michel était là tiré à quatre épingles comme d'habitude, beau comme un représentant de commerce. Il m'accosta aimablement pour me demander si mes enfants tout petits allaient venir pour la cérémonie de la mise en terre de" l'arbre de la Liberté " à l'Ecole.

 

Je lui répondis que non car ils étaient trop petits pour assister à un enterrement. Il partit, un petit sourire en coin ,me prenant sans doute pour un doux dingue ,  ce que j'assume volontiers.

 

A moins que je sois un visionnaire à l'insu de mon plein gré.

 

Après nous avoir bassiné à longueur d'antenne que les enfants étaient très peu récepteurs et très peu contaminants, les mêmes nous annoncent le contraire. Et les voila, après avoir déconseillé aux enfants de  voir leurs ainés, de penser à supprimer ( j'allais écrire décapiter..) les fêtes de Noël...

 

 

Car ce Covid a bon dos .Des tests PCR qui n'ont plus aucun sens. De plus en plus de témoignages de personnel médical voyant des gens  en fin de vie déclarés covid alors qu'ils étaient atteints de pathologies très lourdes et , ou ,une espérance de vie très faible.

 

Que nous réserve donc encore cet homme...car je suis persuadé que tout cela est planifié. Au point que le 26 septembre dernier des entrepreneurs avaient été avertis par leurs banques de la date de ce nouveau confinement. Etonnant.

 

Que le 16 octobre dernier, un arrêté ministériel réautorisait le Rivotril, neuroleptique mais pouvant être utilisé pour les fins de vie.

 

Que l'hydroxichloroquine  "inefficace"  a été remplacée par le Remdesivir tout autant inefficace avec des effets secondaires, mais sortant tout chaud des laboratoires. Conflit d'intérêts ?

 

Allez tous vous faire....confiner!
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2020 3 28 /10 /octobre /2020 21:53
hilippe dit :

Bonjour Maxime, bonjour à tous,

Les chiffres vaste sujet.
Ma sœur, mon frère et moi sommes furieux.
Ma sœur se rend à l’EHPAD où est ma mère en secteur Alzheimer comme chaque mois. FR3 est présent pour un reportage. La journaliste interroge le directeur sur la COVID. Le directeur leur dit que seulement deux personnes de l’EHPAD ont eu la COVID, mais n’ont pas eu besoin d’hospitalisation. La journaliste ayant eu vent de six décès depuis le début de l’année. Le directeur lui dit qu’ils sont morts de morts naturelles dû à leur âge de 89 à 97 ans. Puis ils visitent l’EHPAD et filment l’unité Alzheimer.
Curieuse ma sœur regarde les infos régionales, et là horreur, ils parlent de l’EHPAD, et disent qu’il y a eu 6 décès COVID et deux malades qui ont des séquelles neurologiques type Alzheimer. Et la caméra montre deux pensionnaires de l’unité Alzheimer.
Ma sœur scandalisée téléphone au directeur qui lui aussi est dans une colère noire.
Ma sœur à ce matin téléphone à FR3 et demande d’avoir la journaliste ou un responsable, elle a eu fin de non-recevoir.
Ce matin, la médecin de mon club me confirmait que les grippes et angines étaient comptées en cas COVID. Ce soir sur LYON la propriétaire de l’hôtel où je suis, sa fille à la grippe, elle est testée négative mais comptée COVID. Elle est à l’isolement pendant 7 jours.
Le directeur de l’EHPAD, à qui j’ai téléphoné a demandé à voir le directeur général de l’ARS car il est furieux. Comment peut-on mentir et semer la terreur. A qui profite le crime ?
Les réanimations sont saturées à cause du manque de moyens, personnels, lits. Pourquoi n’applique-t-on pas la politique de la Suède qui s’en sort bien, contrairement à ce que les médias menteurs nous disent.
Je sais de quoi je parle je travaille avec les suédois.
Macron nous emmène vers le désastre. Et bizarrement il a parlé de l’été prochain, date où les vaccins seront prêts. Il y a 60 milliards à se faire pour les laboratoires en Europe et si il y a effets secondaires et non commercialisation, l’Europe versera une indemnité aux laboratoires. Le figaro en avait écrit quelques lignes.
DE plus on confine, on va travailler, donc les gens continueront à se serrer dans les transports en commun, mais on n’a pas le droit aux réunions familiale. Comme d’habitude les contradictions, les aberrations continuent, Macron continue ses conneries.
Je crains le pire pour la France

J'aime

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2020 1 26 /10 /octobre /2020 09:00

C'était il y a 3 ans et depuis on a supprimé des milliers de lit...

Nous revoila tenus en laisse par une bande d'incapables qui avaient tous les atouts en main

 

Couvre feu, confinement, les militaires qui patrouillent la nuit , font des descentes dans les cafés et dans les commerces .Sombre période qu'ont connu les plus vieux que moi..

 

Je me rappelle une anecdote de Célestin qui ,n'ayant pas de voiture, n'avait que son petit et vieux Ferguson pour parcourir les rues du village.  Passant par l'école il était tombé sur les gendarmes qui lui avaient reproché de ne pas avoir allumé  son gyrophare.  la discussion s'est envenimée au point qu'un des gendarmes lui avait dit qu'il avait fait la guerre. Célestin voyant son jeune âge  et le toisant du haut du tracteur lui demanda de quelle guerre il  parlait... "Nouvelle Calédonie" répond-t-il... Et mon Célestin de s'emporter (grave ! comme disent les jeunes) et de lui répliquer qu'il avait été envoyé en Haute Silésie pendant la seconde guerre laissant seuls son frere et sa mère s'occuper de la ferme..

 

Il m'avait raconté la suite  de cette histoire chez moi en me précisant que travaillant dans une ferme là-bas au titre du STO et étant tombé amoureux d'une polonaise il ne rentrait pas à temps au camp pour être reconfiné.

 

Une fois, deux fois..il arriva ce qui devait arriver. Il fut convoqué par la Gestapo laquelle voulait le diriger vers le camp de concentration proche sur le motif de rébellion.. 

Arrivé devant les officiers Gestapistes il essaya de plaider sa cause, les mains moites et le coeur battant.

 

Alors intervint le commandant allemand du camp, parlant français et aimant la France pour persuader les SS  de passer l'éponge sur ses incartades.. Ce qu'ils firent.

 

Et notre Célestin à la fin de guerre de laisser son amour pour revenir à Ogeu et reprendre les rênes de la ferme.

 

Bien sûr comparaison n'est pas raison messieurs les Gendarmes ,mais nous allons rentrer dans une période très sombre et vous allez recevoir des ordres très cons. A vous de séparer le bon grain de l'ivraie.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 08:41

Novembre 1954 un instituteur accompagné de son épouse est assassiné dans les Aurès en Algérie. Commencent "les évènements d'Algérie " qu'on ne voulait pas encore appeler guerre. Pendant 8 années ce fut un affrontement sanglant entre l'armée française, le FLN  puis  l'OAS.

 

Attentats, rafles, actions commandos, couvre feux, règlements de compte, tortures, civils éventrés , émasculés, et décapités. Ce fut la guerre civile, les Algériens voulaient leur indépendance et ne voulaient plus de la France et des français d'Algérie .

 

60 années plus tard , Octobre 2020 cette fois -ci c'est en France métropolitaine que le même scénario s'engage après la décapitation de ce professeur.

 

Levée énorme de boucliers de gens ne voulant plus de ce "vivre ensemble" avec une communauté religieuse qui en partie n'accepte pas de vivre sous les lois de la République en particulier et de la France en général.

 

Drame absolu pour les français d'origine musulmane qui eux ont accepté de s'intégrer et de s'assimiler laissant leurs convictions religieuses à leurs domiciles. Nous en connaissons tous. Ils vont être les nouveaux harkis de la guerre d'Algérie. Rejetés des deux côtés des rives de la méditerranée. 

 

Enorme responsabilité des politiques de tous bords qui ont laissé pourrir la situation voir l'ont entretenu en laissant une immigration massive perdurer. Enorme responsabilité des apprentis sorciers d'un melting-pot impossible pour des raisons civilisationnelles.

 

Un gigantesque choc de cultures dans un pays ravagé par le chômage.

 

le couvre feu n'éteindra rien du tout. Il est trop tard.

 

Covid ou pas Covid.

Quand l'histoire repasse les plats , comme un retour de manivelle..
Partager cet article
Repost0
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 11:03
Quand certains redécouvrant les évidences,

vont tomber de très haut, après la décapitation de cet enseignant exerçant son métier

 

décapitation qui n'est pas la première, rappelons le, avec celle d'un entrepreneur en 2016. Peu d'échos à l'époque dans les médias avec des sous entendus car puisque c'était un patron ( petit) il y avait sans doute anguille sous roche..

 

Mais là l'horreur! La tête tranchée pour avoir voulu développé l'esprit critique à ses élèves afin que chacun d'entre eux puisse développer et argumenter..

 

Victime d'une éducation nationale laïcarde qui croyait que bouffer de l'Imam allait être aussi facile que de bouffer du curé. Et que seule une poignée d'extrémistes religieux voulait faire la pluie et le beau temps.

 

Pourtant les avertissements sans frais étaient et sont nombreux. Les femmes voilées de plus en plus nombreuses et pas d'un simple fichu sur la tête , des enfants de plus en plus jeunes faisant le ramadan et  arrivant à l'école n'ayant pas déjeuné depuis la premiere prière du matin et ainsi restant dans une torpeur toute la journée, boire de l'eau leur étant même interdit. Les hommes refusant de serrer la main aux femmes, les piscines ayant des horaires réservés à leurs épouses et se baignant habillées et cela avec la duplicité des collectivités, l'abattage hallal rituel , salles de prières dans les entreprises.. ainsi de suite.

Une communauté musulmane prise au piège du Livre saint, toute déviance hors de l'Islam étant punie par Allah mais aussi par les hommes car le Coran est aussi un guide politique pour la vie sur terre.

 

Il y a et eut beaucoup de lanceurs-es d'alerte ,de confession musulmane qui plus est, et cela au péril de leurs vies..

 

Leurs autorités religieuses ne nous avaient pas pris en traitre, car leurs textes religieux en  font foi  comme cette sourate du Coran:

 

""AtTawba-9-123-      O  vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu’Allah est avec les pieux.""

 

. je vais à mon tour allumer une bougie en mémoire de ce professeur Samuel Paty. Mais en pure perte tant que les idiots utiles n'ouvriront pas leurs yeux.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 13:17

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2020 2 13 /10 /octobre /2020 09:12

Ogeu va s'équiper à la mode américaine avec un "city parc ".

 

City parc ! ça en jette plus que "aire de jeu" qui fait ringard, trop franchouillard et indigne de  la culture underground..........

 

A mon avis son emplacement a dû être mûrement réfléchi.

 

Je ne sais pas si les riverains de la place du bois qui ont eu déjà à supporter les "rodéos"  de cow boys enfourchant leurs mobylettes auraient accepté....moi je dis ça, je dis rien......😄

 

Tant est si bien que ce "City parc" va être installé en plein centre du village...pardon de la  city ,derriere l'école..pardon the school ! ,au niveau du garage à vélo. .pardon... bikepark......

 

je ne voudrais pas me Trumper,  pardon ..! Me tromper mais le quartier risque d'être animé pendant les soirées d'été...Heureusement, Marco n'habitant pas trop loin pourra jouer l'arbitrator en cas de litige entre les teams.. et faire baisser  les décibels of the sound music........vu qu'il est pile poil dans les vents d'ouest dominants.. pardon ! the major west winds..

 

Ajoutez-y un peu de" street art" pour faire bonne mesure..Ah on me glisse à l'oreillette que c'est déjà fait......

 

 Carrey s'équipant d'un drive en supprimant le saucisson pinard...

 

Et ce sera la cerise sur le pastis bourrit de la boulangerie Navarinne..Oh pardon! the cherry on the cake from Navarinne's bakery...

 

On rigole mais les nouvelles sont dramatiques à tous point de vue. Même hors covid ou à cause du covid...pardon !  du corona desease....

 

Préparez vous, on va vivre une époque "formidable"............. ☹

 

ps: en allant chez Lagune j'ai pu voir un masque  accrochè  à la haie de la maison Boutet côté rue...comportement lamentable........

Partager cet article
Repost0